Rouges à lèvres

Rouges à lèvres

Le protocole

Publié le : 25/11/2019 
→ Test Que Choisir : Comparatif Rouges à lèvres

Solidité

La solidité du bâton de rouge à lèvres est contrôlée par un test au dynamomètre. Le bâton ouvert au maximum est incliné à 90° et on mesure la force nécessaire pour qu’il rompe (en newtons).

Tenue à la chaleur

Ce test vise à simuler la résistance à la hausse de température lorsque le rouge à lèvres se trouve dans la poche d’une consommatrice. Pour ce faire, on place le tube fermé dans une étuve à 37 °C et on étudie l’évolution du produit après 1 heure et après 2 heures.

Dessèchement

Lors du test d’usage, nous avons demandé aux participantes de se prononcer sur une éventuelle sensation de dessèchement des lèvres suite à l’application du rouge (pour en savoir plus sur les conditions opératoires du test d’usage, voir le paragraphe suivant).

Test d’usage

Le test d’usage est réalisé sur un panel de 20 consommatrices qui essayent les rouges à lèvres à domicile pendant 3 jours avant de répondre à un questionnaire sur le produit testé. Après un jour de carence, les testeuses doivent essayer un second rouge à lèvres, puis un troisième. Le test se fait « à l’aveugle », c’est-à-dire que les testeuses n’ont pas connaissance de l’identité des produits.

Les volontaires sont interrogées sur les aspects suivants : odeur, texture, facilité d’application, confort sur les lèvres, perception agréable du produit, couvrance, rendu (couleur, intensité, éclat, matité…), tenue au fil de la journée, sensation de dessèchement, facilité de démaquillage, etc.

L’intention d’achat est aussi enregistrée.

Composition

Grâce aux listes d’ingrédients, nous avons relevé les éventuelles substances indésirables (perturbateurs endocriniens et dioxyde de titane) ainsi que les allergènes.

Pour les métaux lourds et les huiles minérales, nous avons procédé à des mesures en laboratoire.

Les métaux lourds sont analysés par ICP-MS (spectrométrie de masse à plasma induit), technique reposant sur la séparation, l’identification et la quantification des éléments constitutifs d’un échantillon en fonction de leur masse.

Les substances indésirables issues des huiles minérales et hydrocarbures de synthèse (MOSH (1) et MOAH (2)) sont analysées par une technique complexe faisant notamment intervenir la LC-GC/FID (chromatographie liquide et gazeuse couplée à de la détection à ionisation de flamme).

Poids utile

Le poids utile est mesuré en coupant le bâton à son extrémité basse.

 

(1) Mineral oil saturated hydrocarbons ou hydrocarbures d’huiles minérales saturées.
(2) Mineral oil aromatic hydrocarbons

→ Test Que Choisir : Comparatif Rouges à lèvres

Fonctionnement du service de comparaison

Les produits et services sont classés selon les résultats obtenus lors de nos tests à partir d’un protocole établi par nos experts. Les résultats sont publiés selon un classement basé sur les qualités intrinsèques des produits et sur celles des prestations de service, sans aucune autre considération. Nous achetons de façon anonyme tous les produits que nous testons, nous n’avons aucun lien avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs des produits et services testés, à l’exception des autorisations données par Bureau Veritas Certification conformément aux règles de La Note Que Choisir. Notre classement est totalement indépendant, aucune relation commerciale avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs ne peut avoir d’impact sur ce dernier. Les prix indiqués et les informations sur la disponibilité des produits mentionnés sur notre site sont fournis à titre indicatif et sont actualisés tous les jours. L’offre de produits et services étant pléthorique, nous ne prétendons pas pouvoir tester l’exhaustivité d’un marché. Nous sélectionnons les produits et services les plus représentatifs d’un segment de marché.

Fabienne Maleysson

Contacter l’auteur(e)

Gaëlle Landry

Rédactrice technique