Mueslis aux fruits

Mueslis aux fruits

Le protocole

Publié le : 22/10/2019 

Notre sélection compte 22 références de mueslis dont 12 mueslis croustillants et 10 floconneux, 13 non bio et 9 bio, et 2 vendus en vrac. Parmi ces 22 références, on retrouve à la fois des références vendues en grandes et moyennes surfaces de marques nationales, de distributeurs, de distributeurs entrée de gamme mais aussi hard discount. 1 référence a également été commandée sur Internet. Les mueslis sélectionnés ont été soumis à un ensemble de tests complets : étude critique de la liste des ingrédients, analyses nutritionnelles, screening de contaminants et vérification du caractère « sans gluten » pour les produits l’alléguant.

 

Étude de l’étiquetage et de la liste d’ingrédients

Ont notamment été passés en revue : le type d’huile végétale employée, l’utilisation d’additifs, la présence d’arômes, l’ajout de matières sucrantes et de sel. Par ailleurs, les tailles de portion recommandées ont été relevées. Enfin, le Nutri-Score a été calculé sur la base des valeurs nutritionnelles étiquetées (si possible) et des teneurs en fruits et fruits secs des produits.

Quantification d’ingrédients nobles

La quantification de certains ingrédients nobles mis en avant sur le packaging est effectuée par séparation et pesage des ingrédients concernés.

Étude de la qualité nutritionnelle des produits

Les paramètres nutritionnels suivants ont été mesurés : valeur énergétique, teneurs en glucides totaux, sucres, protéines, matières grasses, profil d’acides gras, fibres alimentaires, sel et certaines vitamines du groupe B (B1, B2 et B9).

A également été établi l’index glycémique in vitro des produits étudiés. L’index glycémique exprime la valeur de la réponse glycémique d’une portion d’aliment testé contenant 50 g de glucides par rapport à une quantité d’aliment de référence (le pain blanc ou le glucose) contenant aussi 50 g de glucides. Il permet ainsi de classer les aliments en fonction de leur potentiel d’élévation du taux de glucose dans le sang, qu’on appelle la glycémie. Il renseigne sur la nature des sucres contenus dans l’aliment (à assimilation rapide ou lente). L’approche classique in vivo se fait par suivi de la réponse glycémique chez un sujet, après prise de l’aliment testé, par prélèvement sanguin et dosage du glucose. L’approche in vitro est basée sur une mesure par chromatographie ionique de la libération du glucose après des temps donnés de digestion enzymatique mimant la digestion réelle.

Screening de contaminants

Pesticides (dont glyphosate)

Une fois pris en charge par le laboratoire, chaque échantillon a été soumis à un screening quantitatif de substances actives employées dans des produits phytosanitaires. Cette analyse multi-résidus permet de rechercher et, le cas échéant, de quantifier un nombre important de substances (plus de 200). Plusieurs paramètres ont été considérés pour la notation : le nombre de molécules détectées et quantifiées, ainsi que les teneurs mesurées (notamment pour vérifier leur conformité aux limites maximales de résidus fixées par la réglementation).

Ensuite, les effets connus de chaque molécule sont considérés. En effet, certaines ont montré des propriétés de perturbation endocrinienne soit in vitro, soit, plus probant encore, sur des modèles animaux. Par ailleurs, certaines sont cancérogènes, mutagènes (elles ont des effets sur le génome) et/ou toxiques pour la reproduction, et ce de façon certaine, probable ou possible selon les cas.

Analyse des teneurs en mycotoxines

Les mycotoxines sont des molécules produites par des champignons, notamment sur les céréales, soit directement au champ soit lors du stockage, en particulier lorsque l’atmosphère est humide. Certaines d’entre elles sont toxiques. L’analyse des teneurs en différentes mycotoxines est donc menée au sein de l’ensemble des produits, puisque tous contiennent des céréales quoique de différentes natures. Les mycotoxines suivantes ont été recherchées : déoxynivanéol, zéaralénone, aflatoxines B1-B2-G1-G2, fumonisines B1-B2 et ochratoxine A.

Teneur en acrylamide

Celle-ci a été évaluée pour les mueslis croustillants uniquement, afin de comparer les teneurs quantifiées aux valeurs indicatives du règlement (UE) n° 2017/2158 fixant des mesures d’atténuation et des teneurs de référence pour la réduction de la présence d’acrylamide dans les denrées alimentaires.

Présence de gluten

Le taux de gluten est mesuré par application de la méthode Elisa, accréditée Cofrac (Comité français d'accréditation) pour notre laboratoire partenaire, pour les produits portant une allégation « sans gluten ». Le kit Ridascreen Gliadin, reconnu par l’Association française des intolérants au gluten (Afdiag), est employé pour la détection et la quantification des prolamines du blé (gliadine), du seigle (sécaline) et de l’orge (hordéine).

Fonctionnement du service de comparaison

Les produits et services sont classés selon les résultats obtenus lors de nos tests à partir d’un protocole établi par nos experts. Les résultats sont publiés selon un classement basé sur les qualités intrinsèques des produits et sur celles des prestations de service, sans aucune autre considération. Nous achetons de façon anonyme tous les produits que nous testons, nous n’avons aucun lien avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs des produits et services testés, à l’exception des autorisations données par Bureau Veritas Certification conformément aux règles de La Note Que Choisir. Notre classement est totalement indépendant, aucune relation commerciale avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs ne peut avoir d’impact sur ce dernier. Les prix indiqués et les informations sur la disponibilité des produits mentionnés sur notre site sont fournis à titre indicatif et sont actualisés tous les jours. L’offre de produits et services étant pléthorique, nous ne prétendons pas pouvoir tester l’exhaustivité d’un marché. Nous sélectionnons les produits et services les plus représentatifs d’un segment de marché.

Marie-Noëlle Delaby

Contacter l’auteur(e)

Cécile Lelasseux

Rédactrice technique